Nos réa­li­sa­tions > Lieux d’ac­cueil > Le mou­li­nal

LE MOULINAL

Le programme

Aménager un parc résidentiel, d’une surface globale de 17 ha, afin d’en augmenter la capacité d’accueil en :
  • com­plé­tant les ins­tal­la­tions exis­tantes
  • créant 46 loge­ments pour accueillir non seule­ment les vacan­ciers d’é­té, mais éga­le­ment per­mettre l’or­ga­ni­sa­tion de sémi­naires en basse sai­son

Le projet

Le projet se situe aux confins de la Dordogne, en milieu rural très protégé composé de pâturages et de bois (châtaigniers, chênes et pins), en bordure d’un chemin de grande randonnée, près du château de Biron. Les aménagements se répartissent autour d’un lac de 2 ha, élément focal de la vision de tout emplacement.

Le paysagement et la végétation

Le lieu se prête parfaitement à un aménagement prenant en compte une “conception raisonnée” :
  • en déve­lop­pant la végé­ta­tion exis­tante et poten­tielle
  • en évi­tant la pré­do­mi­nance d’une seule espèce, mais en déve­lop­pant les com­plé­men­ta­ri­tés
  • en encou­ra­geant la faune exis­tante par des espaces amé­na­gés, iso­lés et pro­té­gés
  • en évi­tant l’u­ni­for­mi­té par quelques espaces “inat­ten­dus”
Dans l’ensemble, priorité est donnée aux plantes indigènes et aux plantes ayant un aspect naturel, des fleurs simples ou un joli feuillage d’automne. Priorité est également donnée aux parfums.

Les 46 logements en hameau troglogite

Le site périgourdin, la pente du terrain, le projet invitent à concevoir des habitats semi enterrés, intégrés au paysage de façon “discrète”. Les logements sont adossés et insérés dans la colline, avec une façade ouverte sur la nature (vue sur le lac). La toiture végétalisée en continuité du terrain est ponctuée de plusieurs “évènements” : conduit de fumée, puits de jour, saillie de la mezzanine supportant les capteurs solaires.

Les formes “libres” rappellent les habitats vernaculaires ancestraux.

Maître d’ouvrage : Privé

Thème : Overlay par Kaira. Le Cap, Afrique du sud
Texte supplémentaire